Comment réaliser un audit SEO soit même en 4 étapes

Diagnostic du référencement de site web

 

Vous avez créer vos site web simplement en utilisant des outils accessibles comme WordPress et Prestashop, mais une fois lancé, vous n’êtes pas satisfait des positions sur le moteur de recherche Google, la concurrence est rude, ou alors le site cache entre ses pages des erreurs fatales pour son bon référencement.

Pour effectuer un diagnostique de référencement, autrement appelé un audit SEO, l’opération peut s’avérer lourde et pas du tout rapide.

Dans ce guide, nous essayerons d’étaler les étapes à suivre et les points à couvrir pour réaliser un audit SEO soit même sans que cela dure des jours et des jours, et sans faire intervenir un consultant SEO.

Ce-ci dit, un professionnel vous sera d’une grande utilité et sera efficace par son expérience si vous préférez passer par un consultant SEO.

Voici un aperçu du processus d’audit SEO que nous suivrons:

1 – Vérifier les grandes erreurs qui pèse sur le site et l’empêche de monter dans les classements
2 – Explorer le site à la recherche des soucis faciles à résoudre.
3 – Analyse des backlinks, un grand point et étape primordiale dans le référencement.
4 – Audit de contenu pour vérifier les erreurs lié au texte et contenu du site.

Avant de se lancer donc dans la recherche des outils techniques pour audit SEO, Il s’agit tout d’abord de structurer l’intervention afin de rester rapide et efficace.

Comprendre le fonctionnement du référencement et ses points clés permet d’avoir une meilleur approche pour à la fois corriger le SEO du site mais aussi maintenir les bonne position dans les résultats de recherche.

Commençons donc, voici quelques outils utilisés pour les audit SEO, ils ne sont pas obligatoire mais si vous y avez accès ils serons bien utiles :

1 – Vérifier les grandes erreurs SEO

Il existe des erreurs de principe simple mais assez répondus dans les site web, ils peuvent être toutefois lourde de conséquences sur Google.

Avant de lancer des outils qui parcours le site, commençons par vérifié d’abord si le site est accessible d’une seule adresse de base, car quelque fois nous avons plusieurs copies du même site web sans s’en rendre compte, ce qui impacte négativement le référencement.

Une page avec sont contenu doit être accessible d’une seule adresse web, les doublons dans les adresse peuvent avoir les formes suivantes :

http://www.mon-site.fr  ===  http://mon-site.fr

Pour Google, ces deux adresses ne sont pas les même et ne doivent donc pas avoir le même contenu, une des deux adresses doit faire un redirection 301 vers l’autre adresse.

Un autre exemple de double adresse avec même contenu est le http contre le https ou encore

– http://www.mon-site.fr/blog/  ===  http://www.mon-site.fr/blog/?x=1

Assurez vous donc de faire des redirections 301 si des adresses présente le même contenu.

Cela peut être fait via le fichier .htaccess ou via une interface d’administration du site web.

Après cette première étape, il est temps de lancer un crawl, ou scanne du site web, vous pouvez utiliser pour cela un outil en ligne, ou un logiciel comme beamusup qui est gratuit.

Cet outil va parcourir le site de la même manière que les moteurs de recherche pour nous donner des informations utiles.

Pendant que le robot parcourt le site, un petit coup d’œil sur la Search console de Google sera utile pour vérifier le statut de l’indexation au cas ou il y a des erreurs a corriger.

Au lieu d’utiliser cette console vous pouvez simplement faire une recherche sur Google en tapant : site:mon-site.fr dans le champs de recherche, ce qui va nous donner le nombre et la liste des pages déjà indexées par Google.

Si le nombre de page indexées par le moteur de recherche est bien inférieure au nombre de page trouvé par le crawl lancé, il faut se trouver les autres pages non indexées et savoir pourquoi ils ne le sont pas.

En général, les pages non indexées ont des chances d’être présent dans les pages avec des erreurs, erreur 404 et redirections de tout type.

 

2 –À la recherche des beugs faciles a résoudre

Une fois la première étape passée, nous pouvons passer au petites erreurs fréquentes sur le code du site, vous pouvez vérifier le code source de la page vous même à la main ou utiliser un outil en ligne pour analyser les balises des pages principales.

Le but est de s’assurer que :

– Les balises meta title et meta descriptions sont présentes, unique pour chaque page et avec un texte optimisé ni trop court ni trop long. Il y a une longueur recommandé pour quelqu’une de ces balises.

– Une seule balise H1 est présente par page et qu’elle est également optimiser avec un bon contenu utile pour les termes de recherches ciblés.

– Les balises H2, H3, H4, H5 sont utilisés correctement et non en désordre. L’utilisation de toutes ces balises jusqu’à H5 n’est évidement pas obligatoire.

Le scanne lancé il y a quelques minutes donnera plus d’informations sur les balises a corriger.

Selon l’outil utilisé pour cela, vérifiez aussi qu’il n’y a pas d’erreur de Duplicate Content car Google n’aime pas du tout cela, les pages ne doivent pas avoir le même contenu, si il y a vraiment besoin, choisissez une seule pour l’indexation, sinon ajoutez assez de texte unique pour chaque page.

Le site copyscape.com peut vérifier pour vous le Duplicate Content interne.

Nous arrivons ensuite à un autre souci facilement remarqué et qui fait fuir les moteurs de recherche mais aussi les visiteurs.

La vitesse de chargement du site est un point crucial a améliorer, Google PageSpeed Insights est l’outil facile a utiliser pour ce besoin, vous pouvez aussi tester GTMetrix et Pingdom et suivre les consignes.

Un autre type d’erreur peut aussi se cacher dans les « données structurées » si vous les utiliser sur votre site, l’outil Google Structured Data Testing Tool peut être utiliser pour en avoir le cœur net, il suffit de coller l’URL des pages principales et lancer le teste.

3 –Analyse du profile des backlinks

Les backlinks sont les liens sur les autres sites qui dirige vers le site en question, c’est certainement la un point très déterminant dans la stratégie SEO et ses résultats.

Les outils comme Ahrefs sont très utile pour ce genre d’analyse.

Tout d’abord, en regardant le graphique des domaines référents, il est clair que le nombre de domaines référençant le site en question doit augmenter et non baisser.

Si cela montrait une baisse, alors je vous conseille de savoir pourquoi vous perdez des backlinks.
Cela peut-être du a la qualité du produit proposé au visiteur, qui pousse les anciens backlinks a retirer leurs liens, ou tout autre raison.
Si le graphique est à plat, il peut être judicieux la aussi de renforcer vos efforts de création de liens.

Ensuite, et toujours sur Ahref, allez à la section Nuage des ancres des liens hypertextes ou Anchors Cloud, qui donne en un coup d’œil une idée sur le texte le plus utilisé pour créer un backlink vers le site en question. Cet termes choisis jouent un rôle important dans le référencement du site, les ancres doivent être aussi variés que possible et paraître des phrases naturelles non des spams.

La colonne DR indique la qualité du backlink, détectez les mauvais liens et essayer de vous en débarrasser et avoir plus de bons liens, pensez aussi a vous débarrasser des liens morts, qu’il soit internes ou externes.

4 –Audit SEO de contenu

Pour cette dernière étape de l’audit, qui n’est pas non plus la moins importante, voici quelques conseils à suivre pour compléter cet audit.

Le contenu est l’élément principal d’un site web et donc du SEO également, assurez vous que le contenu des pages soit de qualité, unique, assez long, 200 à 300 mots est un bon minimum pour des pages de blog ou de produits, la longueur du contenu peut varier selon le type d’information fourni au visiteur.

Si vous avez des pages pas importante et faibles en terme de référencement, soit vous les améliorer en effectuant les optimisations SEO cités, soit vous les rediriger en 301 vers de meilleurs pages pertinentes , ce qui fera un bien au positionnement du sites sur Google.

Si vous détectez des mots-clés référencés chez les concurrents mais pas chez vous, il faut optimiser des pages existante en rapport avec ces mots-clés, ou créer des pages dédiée a ces termes manquants.

 

 

Avec ceci, nous arrivons à la fin du check-up du site web en complétant l’audit SEO de base, ce qui est assez complet pour la plupart des sites, dans certains cas ils faut voire des plus bien plus en détails, un consultant expert SEO peut vous aider dans ce sens pour mener le site à un niveau supérieur.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *