Le maillage interne, un outil gratuit et formidable.

Comment réussir le maillage interne pour votre site ?

Pour la création d’un site ainsi que pour son référencement, le contenu s’avère être une partie très importante. Il s’agit d’ailleurs d’un critère tenu en compte par Google pour noter les sites. Aussi, lorsque vous créez un site ou lorsque vous procédez à son référencement, il est toujours demandé de travailler sur le contenu. De ce fait, vous devez faire en sorte que celui-ci soit de très bonne qualité ou qu’il corresponde bien aux thématiques. Néanmoins, outre le contenu, le maillage interne est également à prendre en compte dans votre stratégie. Cette technique vous permettra de mettre en avant vos pages et pour aider les internautes dans la navigation sur votre site.

Le maillage interne : c’est quoi précisément ?

Vous avez déjà entendu parler des liens internes et du maillage interne ? Sachez que ce dernier aborde la technique permettant d’articuler les pages de votre site web entre elles. Aussi, grâce à ce maillage interne, les internautes ainsi que les moteurs de recherche sauront facilement identifier vos pages les plus importantes. Il permet d’ordonner vos pages. Ainsi, on peut dire que la technique du maillage interne consiste à organiser les liens internes, c’est-à-dire les liens reliant vos pages web, sur votre site. C’est ensuite par le biais de ces liens que vous pourrez améliorer le renforcement de votre site, la navigation sur celui-ci ainsi que votre taux de conversion. Par rapport aux internautes, ces liens peuvent les aider à passer une bonne expérience sur votre site. Par ailleurs, il se peut que vous ayez des pages qui ne sont pas accessibles facilement. Avec cette technique, vous pouvez donc permettre à vos visiteurs d’arriver sur ces pages. Il faut donc dire qu’elle sera bénéfique pour l’autorité de votre site.

Quels sont les différents types de liens ?

Pour mettre en place votre maillage, vous pouvez distinguer impérativement deux types de liens.

  • Il y a les liens contextuels. Comme son nom l’indique, il s’agit des liens se trouvant dans le texte ou dans le contenu d’une page web. Ils permettent en quelque sorte de rediriger les internautes vers une autre page abordant la même thématique que la première afin qu’ils puissent la comprendre au mieux. Par conséquent, un lien contextuel est en général inséré dans une phrase du texte. Toutefois, certaines personnes le mettent dans le titre.
  • Il y a les liens structurels. Il s’agit des liens intégrés dans la structure de la page, c’est-à-dire qu’ils sont insérés dans le menu ou les sous-catégories ou encore dans le header et le footer. Ils peuvent aussi se mettre dans le fil d’Ariane. Ainsi, contrairement aux liens contextuels, ce type de liens est le même sur toutes les pages du site.

Ces liens sont indispensables pour les internautes afin de les aider à avoir plus de renseignements sur votre site ou sur vos produits.

Les avantages d’un bon maillage interne

Tout comme le design d’un site ou pour son contenu, le maillage interne offre également de nombreux avantages à votre site. En effet, grâce à celui-ci, vous pouvez :

  • Mettre en avant vos pages les plus intéressantes. Les liens internes vous permettent entre autres de diriger vos internautes vers les pages que vous classifierez d’importantes. Vous pouvez, par exemple, guider directement vos visiteurs dans vos tunnels de vente et facilement les transformer en clients, par la suite ;
  • Avoir une bonne indexation. Si vous travaillez sur votre maillage interne en faisant en sorte de mettre des liens de qualité, vous pouvez aider les moteurs de recherche comme Google à indexer les pages de votre site. En effet, elles seront reliées entre elles. Alors, avec une seule page, vous pouvez facilement retrouver les autres pages ;
  • Réduire votre taux de rebond. Avoir un taux de rebond élevé peut souvent être un mauvais signe. Néanmoins, grâce à un maillage interne, vous pouvez baisser ce taux surtout si les liens sont de bonne qualité. En effet, avec des liens de bonne qualité, vous pouvez rediriger facilement les internautes vers d’autres pages de votre site web. Ainsi, vous pouvez augmenter le temps que les internautes passent sur votre site pour consulter vos pages ;
  • Transmettre le jus de lien. Le jus de lien ou link juice désigne les avantages qu’offre une page à une autre, et cela, par le biais d’un lien sortant. Aussi, s’il y a une page populaire, celle-ci pourra transmettre facilement de link juice et qui, à son tour, sera partagé entre différents liens sortants. Aussi, moins il y a de liens sortants, plus la transmission de jus de lien sera forte.

Des règles à suive pour votre maillage interne

Pour optimiser votre maillage interne, vous devez respecter quelques règles. Pour ce faire :

  • Vous ne devez pas confondre les liens structurels avec ceux contextuels. Souvenez-vous que les premiers se placent dans la structure de vos pages et les deuxièmes dans votre contenu ;
  • Les liens insérés dans votre page d’accueil doivent toujours être très bien soignés afin de partager le plus de jus de lien. En effet, cette page apporte plus d’autorité et il est essentiel de relier les pages importantes entre elles ;
  • Lorsque vous liez les pages entre elles, vous devez faire en sorte de ne relier une page à une autre qu’une seule. En effet, seule la première ancre sera prise en compte par Google. De ce fait, si vous utilisez cette ancre plusieurs fois, les autres n’auront rien servi ;
  • Lorsque vous mettez un lien sur votre page, assurez-vous que lorsqu’un internaute clique sur celui-ci, un autre onglet s’ouvrira directement. Si le lien ne permet pas d’ouvrir un nouvel onglet mais de perdre celui d’origine, vous risquez de ne pas ravir vos visiteurs ;
  • Evitez d’avoir de nombreux liens internes sur votre contenu. En effet, si vous mettez beaucoup de liens internes sur votre page, vos visiteurs risqueront de se perdre et de ne plus savoir sur le lien à choisir. Alors, au lieu de chercher plusieurs liens internes, il est intéressant de miser sur quelques liens internes de qualité. Cela vous aidera à transmettre plus de jus de lien ;
  • Pour une meilleure indexation, pensez à insérer des liens guidant vers vos pages le plus éloignées. Ainsi, les moteurs de recherche comme Google pourront les retrouver facilement ;

Il faut donc noter que le non-respect de ces règles surtout de certaines d’entre elles peut engendrer une suroptimisation de votre maillage internet. Dans ce cas, vous risquez d’être sanctionné par Google.

Travaillez sur les ancres de vos liens internes

Pour réussir votre technique de maillage interne, vous devez prendre en compte vos ancres de lien et de les rédiger. Mais quelles sont ces ancres ? Il s’agit des textes que vous utilisez pour permettre à vos visiteurs de cliquer dessus et d’arriver sur d’autres pages. Le choix et la rédaction de ces ancres doivent être faits correctement. De plus, Google tient énormément compte de cet élément. Comment les choisir et les utiliser ? Pour votre maillage interne, vous pouvez vous servir de vos mots clés même comme ancres. Toutefois, vous devez vous assurer qu’ils soient bien en accord avec votre texte et qu’ils concordent bien avec les pages de destination. Aussi, pour vos ancres, assurez-vous également de les personnaliser ou de les varier pour chacune des pages de votre site. Par ailleurs, une fois que vous avez connu les liens pour vos ancres, vous devez maintenant les insérer. Pour cela, il est important de les mettre au-dessus de la ligne de flottaison afin de les détecter facilement. En outre, vous devez toujours penser à optimiser vos ancres. Pour ce faire, vous devez vous assurer qu’elles permettent à vos mots-clés d’être bien pertinents. Elles doivent aussi bien montrer aux internautes le thème de la page qui sera proposé par ce lien.

Comment mettre en place votre maillage interne ?

La mise en place d’un maillage interne est simple surtout si vous respectez les règles indiquées précédemment. Pour votre maillage interne, vous pouvez user de différentes stratégies :

  • Vous pouvez procéder à un netlinking basique surtout pour les sites ayant quelques pages. Cette technique vise à lier les pages entre elles. Le but est donc de connecter ces pages afin de pouvoir accéder facilement à chacune d’entre elles. Ainsi, aucune page ne sera négligée et elles bénéficieront toutes de jus de liens et de la popularité des pages importantes. Cependant, si vous avez plusieurs pages sur votre site web, c’est-à-dire une centaine de pages, cette technique risque d’être compliquée pour vous ;
  • Vous pouvez adopter la stratégie de l’arbre généalogique. Tout comme la technique précédente, celle-ci permet de relier les pages entre elles également. La seule différence est que cette relation suit un certain ordre hiérarchique. Pour ce faire, vous devez suivre un ordre décroissant. Vous devez commencer par la page d’accueil, celle la plus importante, passer par les catégories principales, les sous-produits et continuer comme cela. Ainsi, vos produits seront rattachés à leurs catégories ainsi qu’à la page d’accueil. Ici, même si les pages sont reliées entre elles, certaines auront plus de poids que d’autres. De plus, votre page d’accueil sera plus mise en valeur ;
  • Vous avez aussi la technique en silo. Cette stratégie est adaptée pour les sites complexes ou pour ceux qui disposent de plusieurs pages. Elle use de la technique de l’arbre généalogique tout en y incluant la technique du cloisonnement sémantique. Celle-ci montre donc que le fait d’avancer dans le menu permet d’avoir de plus en plus de contenu précis. Cela permettra aux pages qui abordent le même sujet d’être facilement reliées entre elles. Cette stratégie permettra à Google d’identifier vos catégories rapidement. Les différentes thématiques de votre site seront aussi facilement identifiables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *