Erreur SEO : Pages non

sécurisées

Toutes les pages du web ont une URL débutant soit par HTTP soit par HTTPS. Ces derniers servent à indiquer si une page est sécurisée (HTTPS) ou non (HTTP). En tant que référenceur ou propriétaire de site Internet, vous savez pertinemment que les pages non sécurisées sont dans la ligne de mire de Google. Ce dernier est devenu plus sévère à propos de cela depuis l’année 2018. Effectivement, en plus de ne pas permettre d’assurer la sécurité des données des visiteurs, ce type de page et de site sont pénalisés par les moteurs de recherche en ce qui concerne leur classement. Si vos pages sont donc non sécurisées, découvrez dans ce qui suit ce que vous pouvez faire pour corriger la situation.

Pages non sécurisées et référencement

En matière de référencement, le fait d’avoir des pages non sécurisées constitue une des pires erreurs SEO à ne pas effectuer. Une page ou un site non sécurisés auront des impacts concrets sur votre référencement naturel. D’ailleurs, à ce propos, Google a déjà marqué ce type de page en indiquant « non sécurisé » sur l’emplacement de son URL. Outre cela, en tant que premier responsable des classements des sites sur les résultats de recherche à proposer aux internautes, Google pénalisera votre site. Ce qui peut engendrer une baisse de trafic et donc de visibilité. Par ailleurs, vos conversions s’en trouveront aussi pénalisées. Rappelons qu’une adhésion en tant que membre ou encore le remplissage d’un formulaire de contact constituent des leads non-négligeables pour votre entreprise. Or, si votre site Internet utilise le protocole HTTP, vos visiteurs seront de suite avisés que les données qu’ils peuvent fournir ne seront pas protégées. Ce qui leur dissuaderait de contacter votre entreprise. L’autre plus grand impact que l’utilisation de ce protocole est le risque de ternir l’image de votre entreprise si des incidents (fuite, vole, perte,…) relatifs aux données collectées apparaissent.

Pages non sécurisées

Que faire pour les pages

non sécurisées ?

La meilleure solution que vous pouvez adopter pour corriger cette erreur est de passer au protocole HTTPS. D’ailleurs, le moteur de recherche Google force de plus en plus tous les sites à migrer vers ce protocole pour plus de sécurité et pour améliorer l’expérience des utilisateurs. Pour ce faire, il vous faut d’abord vous procurer un certificat SSL valide provenant d’un fournisseur fiable. Le certificat ainsi obtenu, vous pouvez afficher le nom de votre société dans la barre du navigateur afin de rassurer les internautes. Pour votre migration donc, vous devez retenir les points suivants :

  • Définir quel type de certificat SSL (simple, générique, multi-domaine) vous convient le mieux ;
  • Privilégier les certificats ayant une clé de 2048 bits ;
  • Utiliser uniquement des URL relatives au protocole pour vos domaines ;
  • Ne pas utiliser un fichier robots.txt pour bloquer l’exploration de votre site HTTPS ;
  • Autant que cela est possible, veillez à toujours autoriser l’indexation de toutes vos pages par les moteurs de recherche.

En migrant vers HTTPS, vous devez aussi vous assurer que votre site non sécurisé ne doit plus être présent en ligne et ne doit plus bénéficier d’une indexation. Effectivement, si cette version continue toujours d’exister, les moteurs de recherche considèreront les deux versions comme ayant du contenu dupliqué.

Comment régler un problème de Pages non sécurisées ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *